C’est sympa la terre !

Loading
loading..
éveil et science vence, coaching, méditation

C’est sympa la terre !

Petite histoire de voisinage

Spécimen de l’étude du jour :

La voisine marseillaise petite trentaine et sa collection de petits amis type caïd des banlieues à l’air très très méchant.

 

Contexte expérimental :

Niveau de communication et de respect d’autrui : 0 degré (kelvin!), même le bonjour lorsque l’on se croise est totalement impensable

 

 

Postulat:

« Nous ne sommes qu’un »

 

Développement du postulat :

« Nous sommes constituées des mêmes éléments chimiques, statistiquement nous possédons des atomes ayant appartenu à un autre être humain commun. Nous respirons le même air vu la proximité; il y a forcément en elle des atomes qui on fait partie de moi y’a pas longtemps et vice et versa »

 

Vulgarisation du postulat: « l’autre et soi-même c’est kifkif bourricot »

 

Technique expérimentale adoptée:

Laisser tomber la politesse bourgeoise et porter à cette personne définitivement un regard profondément bienveillant. Et être patient, si besoin jusqu’à une prochaine vie (sous forme de terre elle sera forcément sympa, c’est sympa la terre !)

 

Résultats observés immédiatement:

  • Un sentiment d’appartenance au monde très agréable pour l’expérimentateur
  • Plus aucune gêne de l’expérimentateur lorsque l’on se croise : sourire et bonjour (vraiment) chaleureux : si elle ne répond pas c’est juste qu’elle n’est pas prête.

 

Résultats observés à moyen terme:

  • Des regards interrogateurs (la noirceur s’estompe)

 

Résultats à moyen terme

  • Echange de paroles agréables me proposant de déplacer sa voiture dès qu’elle me gène
  • UN SOURIRE

 

Conclusion :

Si on décide de regarder le monde avec une profonde bienveillance et optimisme, il finit par le devenir.

 

Géraldine SKRABO CRISTINA

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Comment

Layout mode
Predefined Skins
Custom Colors
Choose your skin color
Patterns Background
Images Background